Les 7 critères pour bien choisir son conseiller financier

Comme pour votre santé, il faut d'abord consulter un généraliste

En France, la plupart des Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) relève du statut de conseil en investissement financier (CIF). Mais attention, ces professionnels ajoutent souvent à ce statut celui de courtier (en assurance ou en crédit) et celui d'agent immobilier. Bref, pour avoir un conseil exhaustif, mieux vaut se tourner vers un cabinet de CGP disposant de plusieurs types d'agréments.

Les premières questions qui vous seront posées seront un indice précieux

Il est impossible de prodiguer un conseil financier sans connaître la situation du client. Par exemple, comprendre l'organisation familiale du client est primordial : Qui sont les ascendants (ont-ils du patrimoine ? un besoin ?), le conjoint (quel est le régime matrimonial ? comment le protéger ?), les enfants (leur nombre, leur âge, les études... ). La récolte de ces informations prendra environ une heure et devra être réalisée par écrit. C'est cette base qui permettra au conseiller de réfléchir sur votre dossier et de vous apporter des solutions pertinentes.

En tant que client vous devez jouer le jeu

Il est bien sûr délicat de dévoiler sa situation familiale, professionnelle et patrimoniale à un inconnu. C'est pourquoi nous insistons sur l'importance de s'adresser à un cabinet reconnu et bien implanté localement. Le turn-over subi par les banques privées milite également pour le recours au service d'un cabinet de CGP. Certains exercices ou formalismes pourront vous paraître inutiles ou fastidieux mais sachez qu'ils sont là pour vous protéger et vous permettre d'avancer sereinement dans votre démarche d'investisseur.

Privilégiez les conseillers qui vous recommandent de diversifier

Il existe plusieurs façon de diversifier son patrimoine : on peut diversifier les types d'actifs (financier/immobilier) mais également les enveloppes fiscales (assurance-vie, PERP, contrat de capitalisation, compte-titre). Dans la famille des placements financiers nous recommandons de diversifier les assureurs (pour les assurances-vie). Par exemple, un capital de 400 000 € pourra être investi sur 2 contrats chez 2 compagnies différentes. Il est également important de diversifier les fiscalités : par exemple préparer sa retraite avec plusieurs stratégies fiscales : PERP + Assurance-Vie + PEE/PERCO.

Travaillez avec des gens passionnés

L'univers du patrimoine et des placements est passionnant. Par exemple, le monde de la gestion financière recèle une infinité d'univers d'investissement, de thèmes à exploiter ou de process de gestions originaux. Votre conseiller financier devra savoir vous communiquer la valeur ajoutée des gérants qu'il sélectionne. Il devra aussi savoir vous motiver sur une prise de risque intelligente. Argumenter, convaincre, les chiffres ne suffisent généralement pas... tout ça doit passer par un conseiller passionné par son métier.

Choisissez un cabinet avec lequel vous êtes à l'aise

On ouvre généralement un contrat d'assurance-vie pour 8 ans au moins. D'autres enjeux comme un investissement immobilier ou la préparation de sa retraite peuvent prendre plus de temps. Dans cette optique de long terme, le choix d'un cabinet de CGP parait le plus pertinent. En effet, ce type de structure vous permet d'échanger avec des professionnels associés qui s'engagent réellement pour vous. Les cabinets comptant quelques collaborateurs vous offriront en plus des services complémentaires et une stabilité incomparable avec les équipes d'une banque classique ou privée.

L'expérience est indispensable

Depuis quelques années, les troisièmes cycles en gestion de patrimoine se multiplient (il en existe par exemple au moins 3 à Aix-Marseille). Les diplômes constituent bien sûr un bagage indispensable pour exercer cette profession complexe mais rien ne pourra remplacer l'expérience notamment du point de vue humain. Le conseil financier demande beaucoup de psychologie et d'adaptabilité. Votre interlocuteur devra avoir suffisamment de vécu - pas forcément dans la finance d'ailleurs - pour que ses arguments emportent votre conviction.

Ce contenu a été publié dans Conseil en Investissements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *